Le théâtre a pour objet de développer des capacités créatives (communiquer, imaginer, improviser) servies par des capacités d'exécution (souplesse, rapidité, endurance, latéralisation, coordination, dissociation).

Quelle que soit la nature du projet (atelier d'expression corporelle à vocation scolaire ou thérapeutique, préparation d'un spectacle...) ces capacités constituent un champ de travail à explorer dans une grande variété de situations pédagogiques.

Il faut amener l'enfant à utiliser l'ensemble des techniques qui mettent en jeu son corps comme élément de langage. Le corps est ici une matière à modeler, à organiser, en s'appuyant sur le rythme, l'équilibre, la symétrie et les contrastes, l'investigation spatiale.

Notre travail spécifique avec le masque de comédie est, de ce point de vue, irremplaçable,car il autorise, à travers un relatif anonymat, une levée des interdits et il libère chez l'acteur ainsi débarrassé des inhibitions ordinaires, un formidable potentiel d'actions et de jeu.

Le masque permet une spectaculaire émancipation de l'acteur physiquement transformé.

Mais la représentation qu'il construit alors de lui-même et la facilité d'accepter à ce moment le regard de l'autre l'amènent, dans le cadre des situations imposées, à produire une performance étonnante.