Synopsis :

Julie la bibliothécaire déménage. Mais tout va de travers. C'est le désordre! Tous ces livres précieux à ranger, l'assistant qui reste assis à lire, ces livres qui disparaissent! Quand soudain, une malle remplie de livres se met à bouger et laisse sortir un drôle de personnage : Balloche.

Voir un extrait vidéo : ICI

« Ventre de papier » de Daniel SIMON fut créé à Huy en Belgique en 1985, lors des rencontres-sélection de théâtre jeunes publics, par le Théâtre de la Menterie. Il a reçu une mention spéciale pour la qualité de l’écriture.

Le spectacle « Ventre de papier » par la compagnie Banc Public

- Une nouvelle interprétation

Le texte de Daniel SIMON est revisité et la mise en scène réadaptée tout en créant une interprétation originale.


Créateurs et comédiens :

Les créateurs :

Initié par la Compagnie BANC PUBLIC

Mise en scène : Cathy BOUËSSÉ

Costumes : Françoise GOURLAOUEN

Masques : Cathy BOUËSSÉ

Décor : Philippe LE LOUARN

Montage lumière : Marc AUDONNET

Montage sonore : Zôl

Les comédiennes :

DAGUIN Natacha : Comédienne « Marco » et « Balloche »

Comédienne et professeur de théâtre à Nantes, elle s’est formée à l’Espace Gérard Philippe. Elle a effectué des stages de pantomime, de création de masques, de danse et de Commedia dell’arte.

BOUËSSÉ Cathy : Comédienne, factrice de masques « Julie, la bibliothécaire »

Diplômée au Conservatoire National des Arts du Cirque et du Mime, comédienne, formatrice, enseignante mais aussi factrice de masques, elle est la fondatrice de la Compagnie BANC PUBLIC.

Le récit :

C’est l’heure des grandes manœuvres, toute une bibliothèque à déménager... des centaines et des centaines de livres à trier, à ranger, à emballer... le temps presse. Pour Julie la bibliothécaire, c’est le désordre... l’angoisse, la galère... elle ne sait plus ou donner de la tête, par où commencer où terminer.

Et puis, il y a cette pluie incessante et cette eau qui ruissèle du plafond et qui ronge les livres, et toutes ces histoires avec... Et puis ces livres qui disparaissent ! Tout va de travers... se dégrade, se détraque...Même Marco, l’ouvrier de service ! Qui reste là, assit au beau milieu de ce chaos, en père peinard et qui lit, encore et toujours... et même de la philosophie !

La journée se termine, et Julie se retrouve seule au milieu de tous ces livres...  coup de déprime, c’est l’heure du bilan. Une rencontre avec elle même et... un drôle de personnage, du nom de Balloche. Balloche le dévoreur de livre, mais surtout d’histoires. Un Balloche qui sort d’une malle remplit de vieux bouquins... comme un diablotin sortirait de sa boîte. Balloche enjoué, facétieux comédien et conteur...  comme un souvenir naïf, un trouble fête qui nous apprend à aimer l’aventure humaine. Balloche... la conscience initiatrice de Julie ?

Le message de la pièce :

1. Le plaisir de lire.

2. Lire est un jeu. Une aventure.

3. Lire c'est le plaisir des mots. La poésie.